Communiqués de presse

Informatisation de la santé, transfert de compétences, coûts des médicaments, restrictions budgétaires… sont autant de problématiques qui impactent concrètement la vie des citoyens, des patients. La LUSS suit de près l’actualité politique, institutionnelle et associative pour faire entendre la voix des patients et défendre un système de santé solidaire.

Octobre 2019

La LUSS a 20 ans et consolide d’autant plus la participation des patients !

Le 25 octobre prochain, la Ligue des Usagers des Services de Santé (LUSS) fête ses 20 ans, sur le site Terra Nova de la Citadelle de Namur. À cette occasion, les membres et les partenaires de la LUSS sont invités à venir fêter autant d’années d’avancées, de projets participatifs et d’amélioration des politiques de santé.

20 ans d’actions et de combats en faveur des patients ;
20 ans de partage, de solidarité et d’entraide avec les associations de patients ;
20 ans de partenariats, de collaboration et de rencontres passionnantes ;
20 ans de défense des droits du patient et d’une nouvelle vision de la santé ;
20 ans d’actions en faveur d’un système de santé plus accessible, plus juste, plus solidaire
20 ans d’engagement pour ancrer l’expertise des patients au bénéfice de tous !

Septembre 2019

Les patients investissent les salles de cours !

C’est la rentrée académique et cette année la LUSS, Ligue des Usagers des Services de Santé, et les associations de patients s’y intéressent de très près ! En effet, les patients deviennent formateurs ! Dès le 4 octobre, 10 associations de patients seront impliquées dans la formation d’étudiants de 3e bachelier en soins infirmiers de l’HELMO (Liège) en co-animant l’ensemble des heures du cours de « soins chroniques et éducation thérapeutique ». Les patients aideront les étudiants à acquérir le savoir nécessaire sur des thématiques telles que la relation de confiance entre soignant et soigné, la vie au quotidien avec une maladie chronique, le rôle de l’aidant proche et du réseau et les concepts d’éducation thérapeutique du patient.

N'hésitez pas à consulter et télécharger ce communiqué de presse !

Juin 2019

LES MARDIS DES BLOUSES BLANCHES : La LUSS et les associations de patients soutiennent le mouvement

« On n’a pas le temps de parler, d’écouter », « J’ai parfois l’impression de faire de la maltraitance aux patients », « on commence à 7 heure du matin, on finit à 21 heure. » Les soignants, à raison, se mobilisent pour dénoncer un manque d’effectif et des conditions de travail parfois indignes dans les hôpitaux.

Les patients constatent, eux aussi, que le manque de personnel engendre des soins de moindre qualité et mettent en péril l’accessibilité des soins de santé dans les hôpitaux. Cela signifie concrètement qu’il est souvent impossible de pouvoir poser des questions, être informé, décider avec l’aide du soignant des soins à envisager. Les consultations sont extrêmement rapides, et rencontrer le médecin en charge de son cas devient très difficile. L’épuisement et le mal-être des soignants engendrent un manque de coordination et des tensions au sein du personnel et avec les patients. Les soins et les traitements sont réalisés en vitesse, de manière inadaptée et, parfois, ne sont pas réalisés du tout. Cette accélération généralisée met à l’épreuve les soignants et leurs relations avec les patients.

N'hésitez pas à consulter et télécharger ce communiqué de presse !