Sommaire

Droits du patient

Depuis 2002, la loi belge établit une série de droits pour les patients, qui peuvent être résumés en 7 points : des soins de qualité, le choix du praticien, le consentement éclairé du patient, la protection de la vie privée, la consultation du dossier par le patient, l’information sur l’état de santé, l’introduction d’une plainte auprès d’un service de médiation et la désignation d’une personne de confiance.

Cette législation part du principe que les droits du patient vont de pair avec une relation de confiance entre le patient et le professionnel de santé.

Cette loi est aussi le fruit de demandes et de propositions des patients ! Une dizaine d’années après le vote de cette loi, la LUSS constate encore de nombreuses difficultés vécues par les patients au quotidien, que ce soit à l’hôpital, en maison de repos et de soins, pour les soins à domicile. Autant de difficultés qui signifient que les droits du patient sont loin d’être une réalité pour tout le monde. Or, les patients souhaitent avoir une relation de qualité avec les professionnels de santé.