Mercredi 26 novembre, la LUSS, avec d’autres organisations (Test-Achats, la Fondation contre le Cancer et Unia) a été invitée par le Ministre
Kris Peeters pour la présentation de son projet de loi pour intégrer le «droit à l’oubli» dans la législation belge relative aux assurances.

La nouvelle législation devra faciliter l’accès au crédit immobilier des personnes atteintes
de certaines maladies graves, sans surprime ni exclusion.

Deux types d’assurances sont pour l’heure reprises dans l’ébauche du projet de loi:
l’assurance prêts immobiliers pour les particuliers et l’assurance pour les crédits professionnels.

M. Peeters espère que le projet de loi passera en Conseil des ministres avant la fin de l’année. Une publication au Moniteur belge n’est pasattendue avant le printemps 2019. Affaire à suivre…